CE QU'ILS EN DISENT

Raymond BORNECK
Président du Syndicat Apicole du Jura, ex. Directeur de l’ITAPI, ex Président du Groupe Abeille du Copa/Cogeca, ex Président et Doyen d’Apimondia

"J’ai lu le livre de Gil Rivière-Wekstein d’une seule traite, en appréciant la clarté et la vivacité du style de l’auteur, d’autant plus que le sujet m’était familier depuis 1993 et que j’en avais suivi l’aventure médiatique avec tristesse. Dans un monde où trop d’individus s’enfoncent dans les certitudes, il est satisfaisant que des journalistes critiques puissent se livrer à des contre-enquêtes aussi précises et les fassent largement connaître. En mai 2006, le professeur Eric Haubruge a rendu son rapport sur les problèmes des dépérissements des abeilles en Wallonie. Il y démontre clairement que ceux-ci sont multifactoriels et que les insecticides systémiques sont loin d’être les seules raisons des difficultés de survie des abeilles. Nos observations dans le département du Jura vont toutes dans ce même sens. Au printemps 2006, par exemple, nous avons pu démontrer que le protozoaire Nosema ceranae était présent dans la plupart des examens d’une mortalité anormalement élevée des ruchers de la région. Les méthodes de l’offensive contre les deux produits, Gaucho et Régent, n’ont fait qu’obscurcir les véritables problèmes qui se posent aux abeilles de nos pays et empêcher d’autres recherches nécessaires.
Je ne peux que conseiller la lecture de cet ouvrage critique, en particulier aux apiculteurs qui ont le désir de comprendre la complexité du problème de dépérissement des abeilles."



Abeille l'imposture écologique, affaire des insecticides maudits